L'Intégration Motrice Primordiale

Claire Thieulin Saint Bonnet & Anthony boland pédicure podologue à Saint Marcel (27950) vous expliquent les reflexes archaïques.
 

L'Intégration Motrice Primordiale est une approche
sensori-motrice qui vise à intégrer les réflexes archaïques.

 

Alors, qu'est-ce qu'un réflexe archaïque ?

​Un réflexe c'est un mouvement INVOLONTAIRE que le corps fait suite à une stimulation extérieure.
Exemple du test chez le médecin, quand il vous tapote le genou avec son marteau de caoutchouc. Votre jambe se lève toute seule. Et bien ça c'est un réflexe.

​​Les réflexes archaïques sont des mouvements involontaires que font les bébés, déjà dans le ventre de leur maman, mais aussi dans la première année de vie, et qui servent à mettre en place tous les futurs mouvements volontaires.

Vous savez, à la naissance on en test un sur nos bébés : on les tient sous les bras et on les fait marcher. C'est un réflexe, le réflexe de marche automatique. Il en existe environ soixante-dix. En I.M.P. nous travaillons sur une quarantaine de réflexes comme celui-là.

Ces réflexes sont très utiles dans les prémices de la vie du nourrisson, et on s'assure qu'ils sont bien présents à la naissance, signe d'un bon développement du système nerveux.

Par contre, à un moment, ces mouvements involontaires doivent "disparaître" pour laisser place aux mouvements volontaires. On dit que les réflexes sont intégrés. 

Parfois ils n'ont pas pu s'intégrer. Une source de stress dans le ventre de maman, une naissance traumatisante (prématurée, césarienne, accouchement difficile, ...), un accident, un traumatisme émotionnel, l'utilisation de trotteur, de parc, de transat, qui restreignent les mouvements de bébés, toutes les positions dans lesquelles on les mets alors qu'ils ne sont pas en âge de les tenir... Il existe mille causes qui peuvent empêcher les réflexes de s'intégrer.
 

​Un réflexe archaïque non intégré pourra avoir un impact dans trois sphères différentes :

  • La sphère physique (posture, démarche, position assise...)
  • La sphère émotionnelle (phobies diverses, peur de dormir dans le noir, colères ingérables, pleurs rapides...)
  • La sphère cognitive (tout ce qui est en lien avec l'apprentissage : la concentration, la mémoire, l'écriture, la lecture...)

Il est important de noter que l'I.M.P. s'adresse à beaucoup d'entre nous. Nul besoin d'avoir un bébé ou un enfant (ou d'être nous-même) atteint d'un handicap particulier pour profiter des bienfaits de cette approche.
 

Voici quelques cas qui peuvent vous interpeller pour consulter :​

Chez les bébés :

  • Bébé ne veut pas rester sur le dos
  • Bébé n'arrive pas à se retourner
  • Bébé n'a pas fait de 4 pattes
  • Bébé se traîne sur les fesses pour se déplacer

Chez les enfants et ados (et adultes) :

  • Il est dans la lune, lent dans ses apprentissages. 
  • Il présente des difficultés à lire ou écrire.
  • Il n'aime pas aller au sport, il s'isole.
  • Il souffre d'angoisse de séparation.
  • Il fait pipi au lit alors qu'il est en âge d'être propre, il dort la lumière allumée alors qu'il est grand.
  • Il est malade en voiture.
  • Il souffre de beaucoup d'allergies.
  • Il découpe ou écrit en tirant la langue, il s'assoit avec une jambe pliée sous ses fesses ou en enroulant ses jambes autour des pieds de la chaise. Il connait sa poésie par coeur le matin en allant à l'école et l'oublie au moment de devoir la réciter.
  • Il est dit hyperactif, dyslexique, dyspraxique, dyscalculique (tous les "dys" possibles et imaginables), il souffre de troubles autistiques, de TED, de TDA ou d'un handicap moteur ? 
  • Il y a fort à parier qu'il a des réflexes non intégrés et que l'I.M.P. peut l'aider à alléger son quotidien.

Chez les adultes :

  • Peur de prendre la parole devant un groupe.
  • Bégayer alors que dans la tête tout est clair.
  • Etre maladroit.
  • Manquer d'équilibre.
  • Avoir des tics du visage.
  • Souffrir de bruxisme (dents qui grincent et qui s'usent).
  • Etre angoissée ou triste sans trop savoir pourquoi.
  • Commencer des choses sans jamais les finir.
  • Tout cela peut s'expliquer par des réflexes non intégrés.

​En  aidant vos enfants aujourd'hui, vous les aider à devenir des adultes bien dans leurs baskets.

Parfois un réflexes archaïque c'est juste comme un caillou dans la chaussure. Au quotidien il ne gène presque plus, le corps a appris à faire avec, mais le jour où on l'enlève ! Quel soulagement ! 

J'insiste, ne pensez donc pas que cette approche ne concernent que les "cas difficiles". J'entends souvent les parents dirent, avant de découvrir l'I.M.P.  "non mais moi mon enfant va bien". 

Nul besoin d'avoir un enfant qui "va mal" pour l'aider à se défaire du caillou dans sa chaussure, pour l'aider à avoir un quotidien facilité et pouvoir révéler tout son potentiel.

L'Intégration Motrice Primordiale est une approche simple et ludique. 

En séance nous travaillerons ensemble sur un objectif. 

Par exemple : "je récite ma poésie avec aisance", je joue de la guitare plus vite et de façon plus fluide", "je prends la parole en publique",...

Ensuite nous ferons toute une série de tests de mobilité très simples qui nous permettront de mettre en évidence les éventuels réflexes archaïques non intégrés qui vous parasitent pour remplir cet objectif que vous souhaiteriez atteindre, vous ou votre enfant.

Puis nous choisirons le réflexes par lequel commencer notre travail et en collaboration avec vous je pratiquerai ce que l'on appelle un remodelage. Ce remodelage ressemble à de simples poussées corporelles et il sert à réinformer les capteurs de surface du système nerveux. Ensuite je vous montrerais les quelques jeux / exercices à faire à la maison.

Il faudra y consacrer 5 minutes tous les jours pendant au moins 4 semaines.


La séance dure 1h et coute 50.